Chez Stéphane ? une Mutech – Hayabusa et un Sculpture A – The Orange Mat

Stéphane n’est pas qu’un simple amateur de HiFi, il a aussi mis au point une ligne de câbles de connections, des barrettes secteurs et des câbles secteurs sous sa propre marque Murmure Audio. Son système personnel lui sert pour mettre au point ses propres produits mais aussi pour faire des démonstrations. Le choix d’une nouvelle cellule pour son système de référence revêtait donc une importance toute particulière. Dans la première phase d’approche ce sont les Phasemation PP-500 et tout particulièrement le modèle PP-2000 qui avait retenu son attention.Pour le second round d’écoute, de nouvelles pistes été rentrées dans la ligne de son collimateur avec tout d’abord la My Sonic Lab Eminent GL mais aussi la Mutech Hayabuza dont il avait eu d’excellent retour d’un de nos client alsacien (merci Gilles). Dans son système Stéphane utilise un Whest Titan Reference et pour cette nouvelle série d’écoutes nous avions à notre disposition un Whest Titan (merci Régis), un élément de référence pour permettre à Stéphane de mieux apprécier les différentes cellules qu’il souhaitait écouter.Malgré son a priori plus que positif sur les cellules Phasemation PP-500 et PP-2000, sa grande certitude que ce serait la My Sonic Lab Eminent GL qui allait lui plaire, la Mutech Hayabusa, l’outsider du groupe a su mettre tout le monde d’accord sur le Whest.Pour comparer ces quatre cellules nous avions préparé notre platine vinyle STST Motus II Dq, une platine à entrainement direct à faible couple suspendu, avec un bras Schröder CB-L câblage argent. Chaque cellule était préalablement montée sur sa planchette optimisée de montage. Il ne nous restait plus qu’à remettre la force d’appuis idoine, l’antiskating et d’ajuster la hauteur du bras. Une affaire d’une poignée de minutes. Pour Stéphane dès les premières secondes de lecture de la Mutech Hayabusa : son choix était fait. Un coup de foudre. Pour confirmer son impression nous avons finalement monté cette cellule sur notre Döhmann Helix Two mk2 avec son Schröder CB ébène câblage argent associée cette fois-ci à son transformateur spécifique Consolidated Audio spécial très basse impédance 1:15 et le formidable  étage phono Thrax Orpheus. Une écoute absolument somptueuse. Il ne nous restait plus qu’à nous rendre chez Stéphane pour installer la Mutech Hayabusa dans son système.Chez Stéphane tout électroniques est Mark Levinson hormis le formidable étage phono Whest Titan Reference, sa platine vinyle VPI Scout et ses enceintes Revel Ultima Salon I. Un système façonné avec soin et dont les électroniques ont permis le développement de ces enceintes exceptionnelles. La pièce est peu traitée mais nous nous apercevrons très vite que la mise au point est très aboutie avec certainement l’une des plus belles scène sonore qu’il nous ait été donné d’écouter chez un particulier.Pour l’installation de la Mutech Hayabusa, nous avons utilisé une approche informatisée par le biais de l’Analog Magik. Très rapidement Frédéric a pu régler le bras de lecture de manière à obtenir plus de 31db de séparation pour chacun des canaux de la cellule, une mesure qui montre l’excellence technique de la cellule.La finalisation du réglage de la cellule nous a permis de présenter à Stéphane deux couvre plateaux Sculpture A à base de fibres végétales (et écologiquement responsable. D’une part le Grey Mat dont la structure permet d’atténuer les aigus et le Orange Mat qui est neutre. Sculpture A a  développé ces couvre plateau pour parfaire le couplage du disque vinyle avec le plateau des platines vinyles, une interface a clairement maitriser et qui prend tout son sens quand on pose un disque vinyle directement sur une surface métallique tel que sur cette platine VPI. Chez Stéphane : c’est l’Orange Mat qui est resté à demeure.Ce qu’en dit StéphaneEn écoutant la Mutech Hayabusa dans le système de Stéphane : nous avons tout de suite compris son choix. Quelques semaines plus tard nous a écrit ceci :“Cette cellule est surprenante en ce sens qu’elle semble rassembler un faisceau de caractéristiques que l’on s’attend normalement à trouver sur des cellules de marques différentes , je la vois comme une sorte de synthèse de ce qui se fait de mieux ailleurs le tout réuni en un seul produit.Il est très difficile de l’analyser par tranches tant elle est homogène , elle image magnifiquement bien aidée en cela par un grave d’une tenue et d’une musicalité hors pair (et oui il y a des notes dans le grave ^^) , les timbres sont sublimes et surtout , c’est le plus important à mes yeux , c’est la cellule la plus naturelle qu’il m’ai été donné d’écouter .Ce naturel donne des sensations d’écoute particulières en ce sens que l’on oublie le système et la technique au profit du plaisir d’écoute bien aidé en cela par le fait que cette cellule n’est absolument pas discriminatoire avec les enregistrements , sur les bons disques , on atteint un niveau de reproduction incroyable ,mais elle sait tout aussi bien aller chercher les trésors enfouis dans des sillons plus médiocres ce qui laisse à penser que souvent la médiocrité ne leur est pas imputable .Pour résumer je trouve cette cellule extraordinaire car elle place vraiment les artistes dans mon salon , on y croit et on ne se pose aucune question , on ne ressent aucune frustration , on se laisse emporter par la musique et c’est le but du jeux .C’est de plus pour moi un outil de travail extraordinaire car comme tu le sais je suis obsédé par le naturel de la restitution et elle m’a permis de faire évoluer mes produits « vinyle » que je me ferais un plaisir de te confier en test dès que je serais satisfait à 100% du résultat.Elle m’a également fait comprendre pourquoi mes blocs Whest sont considérés par beaucoup comme un must have , je n’avais jusqu’ici pas encore révélé leur potentiel et vu la réaction d’amis audiophile pointus à l’écoute de l’ensemble j’ai la confirmation qu’on évolue avec ce combo tout en haut de ce qui se fait de mieux à l’écoute.”